Sémaphore

Publié le par juliettekeating.over-blog.com

Décourageant! On a beau se démener pour soigner son story telling, se casser à redorer son image de marque et convoquer un aréopage d'experts pour trouver un prénom convenable à l'infante électorale, on n'arrive jamais à satisfaire tout le monde. Et voilà la méchante fée de la mer, qui râle! Elle aurait préféré un prénom français, dit-elle, plutôt que ce blaze ritalo-latin. De souche, s'il-te-plaît, pour envoyer un « signal fort ». Le signal de détresse du président en perdition ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article