Salah Hamouri

Publié le par juliettekeating.over-blog.com

Grâce à la libération des mille vingt-sept palestiniens échangés contre le seul Gilad Shalit, les prisons israéliennes ne sont plus surpeuplées. On s'y balade à l'aise, les locaux vastes et aérés accueillent des prisonniers au large, à défaut d'être élargis. C'est ainsi que le franco-palestinien Salah Hamouri, jugé et condamné par un tribunal militaire pour le crime d'être passé en voiture devant la maison d'un rabbin d'extrême droite, pourra bénéficier de l'hospitalité pénitentiaire pendant la totalité des sept années de son inique condamnation. Et même cent quarante jours de rab, puisque quand on aime, on ne compte pas. Qui peut encore prétendre qu'Israël ne dorlote pas les palestiniens?

Commenter cet article