Réflexe

Publié le par juliettekeating.over-blog.com

L'amour des frontières est sans limite pour les esprits bornés. Nés du bon côté de la ligne, les sectateurs de la droite qui se dit populaire, ne veulent plus que le jeune majeur dont les parents sont nés du mauvais côté acquière la nationalité française par « automatisme ». Il est naturel que les braves gens qui ont tant mérité de sortir, sur le sol français, d'un ventre français, voient leur sentiment profond d'adhésion à la nation tout froissé par les fainéants qui se sont sans effort laissé glisser, sur le sol français, d'un ventre étranger. Et que l'étroite démarcation qui sépare la bêtise de la connerie soit allègrement franchie par les patriotards électoralistes, c'est vraiment totomatique.

Commenter cet article