Recettes

Publié le par juliettekeating.over-blog.com

Pour résorber la dette, le Premier Ministre a un truc : augmenter les recettes. Idée courageuse, que chacun d'entre nous devrait bravement reprendre :

 

Cher Patron,

Je suis au bord de la faillite. J'ai fait plein de cadeaux à ceux de mes enfants qui m'aiment le plus, invité royalement mes amis, spéculé sur du vide et me voilà aujourd'hui endetté jusqu'au cou. C'est la raison pour laquelle j'ai pris la décision courageuse de t'obliger à me payer davantage. Je sais les sacrifices que tu vas devoir faire pour résorber mon déficit. Mais sache que je me verrais bientôt dans l'obligation de t'en demander courageusement encore plus, si une hausse significative de mes recettes n'intervient pas rapidement. Je compte, mon cher patron, sur ton sens de la responsabilité et du devoir.


Et ça marche!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article