Place de la honte

Publié le par juliettekeating.over-blog.com

D'un côté : la canaille. De redoutables manifestants dont la dangerosité ne se devine pas, tant ces jeunes gens, hommes et femmes, semblent assis pacifiquement sur la place Tharir. De l'autre : l'ordre. Des policiers et militaires, munis de longues matraques, dont le flegme n'est que peu apparent sous leur casque intégral. Soudain, l'ordre bienveillant se rue sur les méchants manifestants, usant de justes triques pour taper à dix contre un et à bras raccourcis sur les terribles contestataires tombés à terre. Il y a des morts par balle, l'opinion droit-de-l'hommiste râle un peu. Mais méfiez-vous des apparences, disent les militaires. Ces soit-disant défenseurs de la liberté sont d'odieux contre-révolutionnaires. Des islamistes! Le diable!

Commenter cet article