Joie redoublée

Publié le par juliettekeating.over-blog.com

Quand un jour férié tombe un dimanche, pas question de se laisser spolier de 24 heures de loisir. Alors, on profite double : deux grasses matinées, deux tours au marché, un bon repas dominical suivi illico par un gueuleton festif, deux visites à Tantine. C'est un peu fatigant de se taper deux fois les bouchons du retour mais, avec un peu d'organisation, on y arrive et c'est toujours ça de gagné.

Nous découvrant encore sur son paillasson, recevant le bouquet de tulipes alors que les roses avaient à peine trouvé leur vase, répondant mollement à nos répétitives salutations, Tantine nous a pris pour des fous. Voilà le problème des retraités : quand tous les jours sont chômés, on ne sait plus jouir du temps libre. Heureusement, grâce à sa toute petite pension sécu, Tantine doit reprendre le boulot et va redécouvrir l'ineffable bonheur des jours fériés et des dimanches.

Commenter cet article