Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le bât doré

le bât doré

C’est ça la vie, vous dites-vous, mollement allongé sous l’arbre dont les feuilles agitées par le vent filtrent les rayons du soleil et protègent votre sieste. C’est ça la vie, songez-vous, les cheveux affolés par le doux zéphyr qui souffle de la mer...

Lire la suite

le silence des cimetières

le silence des cimetières

Elle crie la télé de la mamie la dame de compagnie tempête et les bébés sur les nerfs pleurnichent au supermarché le maraîcher beugle les réclames voix forte accent d’ailleurs allez allez un kilo s’exclame la cliente un gamin clame son caprice un autre...

Lire la suite

express pour ailleurs

express pour ailleurs

La solitude est un mal moderne. Dans les cages à lapin des tours, au fond des petits pavillons de moellons rougeâtres, sous les mansardes parisiennes hors de prix, jadis chantées par des poètes hirsutes, vivent de plus en plus d’hommes ou de femmes, seuls....

Lire la suite

comme un boomerang

On peut licencier des ouvriers par SMS, mais pour virer les DRH il faut respecter les bonnes manières. Cher collaborateur, chère collaboratrice, Dans un monde de plus en plus complexe, vous avez mis vos compétences au service de notre entreprise pour...

Lire la suite

sous l'emprise de la norme

sous l'emprise de la norme

Ils jouent, vos trois bambins. Ils emplissent un petit seau de plastique rouge, le renversent dans le bac à sable, s’extasient : quel beau château, regarde Maman ! Vous leur souriez. Les enfants poursuivent leur fragile construction : le premier creuse...

Lire la suite

complainte de la reddition

complainte de la reddition

Il faut se rendre à l’évidence : plus encore que la fidélité, la ténacité est une vertu indienne. Il aura fallu trois ans d’une bataille farouche, bien qu’empreinte de toute la bienséance et la civilité convenables, mille jours d’une guerre d’usure et...

Lire la suite

le pékin, ce larbin médiatique

Que seraient nos JT sans la participation bonhomme et toujours bénévole de ces vrais gens de la rue que les événements maltraitent sans pitié? En ces temps de rogne sociale où le populo brandit ses dernières banderoles contre l’allongement inexorable...

Lire la suite