Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La page arrachée

Rien de plus troublant, dans un roman emprunté à la bibliothèque, que de tomber sur une page arrachée. D'un coup, l'intrigue se détricote, le lecteur perd le fil et plonge dans un abîme de perplexité. Il ne reconnaît plus le héros : le suspect à la sale...

Lire la suite

L'Indifférence

Le coude sur la nappe, le menton dans la paume, elle entend le bruit des pas s’affaiblir tandis que l’amie descend l’escalier. La porte de l’immeuble se referme, les talons claquent sur le trottoir, puis plus rien. Elles se sont promis de se téléphoner....

Lire la suite

Lettre à celle qui est née

Toi qui viens de naître et sans l'avoir voulu va grandir dans ce monde d'hommes, tu tiens tes petits poings serrés, levés comme par défi. Ne baisse pas ta garde. Non que la vie soit un sport de combat, même si elle y ressemble souvent, mais parce que...

Lire la suite

Fureur

On tresse encore des lauriers aux défenseurs des droits de l'Homme, on continue à se prosterner sur la tombe des combattants de l'égalité des races, à chanter les louanges des résistants contre la barbarie, on ressasse comme on marmonne à la messe les...

Lire la suite

Désorientée

Ce n'est pas le moment. Ton corps a grandi, et peut-être va-t-il s'allonger encore de quelques centimètres. Ton corps adolescent n'a pas dit son dernier mot. Toi, tu ne parles pas. Très peu, quand je te demande si... je te demande alors... Tu me regardes...

Lire la suite

Charles Juliet, en chemin

« j'ai pris la route me suis laissé conduire de rencontres en rencontres là où me poussait ma faim » L'autre chemin Chemins, lieux propices aux rencontres. L'enfant y croise ses voisins et les gens du village. Colporteurs, charbonniers italiens, percherons...

Lire la suite

Disparitions

Les Hommes sont faits de sable et d’eau comme les pâtés que la marée délite. On lui a lu l’histoire. Elle ne sait plus bien si c’était la voix de Papa ou celle de Maman : elle choisit Papa. Papa lui a raconté l’histoire du vieillard à la longue barbe...

Lire la suite

Corps à corps

Elle s’est assoupie d’un coup, rencognée au bord du lit comme un lièvre au fond du terrier. A côté d’elle Marc dort d’un sommeil agité, grince des dents, gémit des paroles mâchées et tourne sur lui-même en de brusques soubresauts qui font battre plus...

Lire la suite

Derrière le Grand Hôtel

Le vent sifflait par rafales entre les pans des maisons hautes, faisait claquer les filins sur les mats, engluait d'une pluie fine le ciré des passants, se jouait des feuilles qu'il soulevait et plaquait aux carreaux. L'érable frissonnait sur la place...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>